9. sept., 2019

Pages intimes (182)

 

Les racines de l'arbre plongent dans l'inconscient, incarnant et imposant l'instinct.  Les branches, cependant,  montent jusqu'au ciel. 

L'intellect doit se limiter lui-même. Sinon, complication extérieure, en surface. Chaos qui passe pour profond, originalité voulue,  superficielle, où le vague passe pour profond, pour demander une analyse, une interprétation, une herméneutique. En lieu et place de la profondeur de la simplicité. Complexité en profondeur des racines, des fondements : sonates de Haydn, parties de Capablanca aux échecs.

La musique classique, expérimentale tout entière, de 1924 à 1954, sans floraison, ni épanouissement, d'après les notes de Furtwängler, écrites en solitaire, pour lui-même, sans pensée ni espoir de publication. Mais aussi, en littérature et philosophie, manque de naturel. Manque d'amour. Entreprise occidentale de rationalisation extrême. Goût pour le déviant, l'histoire, le développement, le progrès, le nouveau  ( qui devient vieux). Originalité forcée, de forcenés.  Pas de forme organique, viable.  Symphonie de la vie individuelle et du Tout. Chemins, tension ; début, commencements, étapes ; destinée, orientation de la forme sonate, de la moindre sonate ou partie d'échecs, de la moindre oeuvre humaine .... Lutte de forces  dans l'harmonie.  Vie qui est songe et voyage. Voyage  d'éternité.